Rechercher dans ce blog

lundi 14 octobre 2019

16 - Novembre - L'homme est-il buggé?

Nous voila déjà à paler de la session de novembre. En effet pour cette session nous allons travailler autour d'un livre "Le bug humain". Afin de permettre aux futurs participants d'avoir lu le livre et à la médiathèque de gérer le roulement nous vous informons des aujourd'hui de la séance de novembre 2019. Il n'y aura pas de réunion en septembre et je reviendrai vers vous pour celle d'octobre.



Le livre dont on parle Il y a 200 000 ans, depuis l'Afrique, l'humanité partait à la conquête du monde. Elle détenait une arme secrète son cerveau. Une machine à penser, à tirer parti de son environnement, à se reproduire et à dominer. Longtemps notre meilleur allié, notre cerveau risque aujourd'hui de causer notre perte. Car il existe un défaut de conception, un véritable bug, au coeur de cet organe extraordinaire : les neurones en charge d'assurer notre survie ne sont jamais rassasiés et réclament toujours plus de nourriture, de sexe et de pouvoir.
Ainsi, nous sommes 8 milliards d'êtres humains sur Terre à rechercher encore et toujours la croissance dans tous les domaines. Pour ce faire, notre espèce hyperconsommatrice surexploite la planète, modifie son écosystème... et se met gravement en péril. Comment se fait-il que, ayant conscience de ce danger, nous ne parvenions pas à réagir ? Peut-on résoudre ce bug et redevenir maîtres de notre destin ? Oui, à condition d'analyser en chacun de nous et non plus seulement à l'échelon économique et politique ce mécanisme infernal qui pousse notre cerveau à en demander toujours plus.

La parution du livre "Le bug humain", pose un problème qui pourrait se résumer ainsi : Le cerveau de l'homme après lui avoir permis de survivre ne va-y-il pas le condamner ?

Poussé par les neurones de mon striatum, vais-je participer à la destruction de la planète ?

Comment faire pour évier cela !

Le livre est disponible à la médiathèque de Noé, il sera disponible en priorité jusqu'au 16 novembre 2019 pour ceux qui voudrons participer au débat du 16 novembre 2019 et je remercie à ceux qui vont l'emprunter de le lire rapidement.

dimanche 13 octobre 2019

Récré Philo - 14-11-2019- Et si on pouvait devenir un animal ?


Nous proposons une expérience de pensée. Et si on pouvait devenir un animal ?


Qu’apprendrait-on ?  Est-ce souhaitable ? Quel animal et pourquoi ? Ne plus être un homme mais un animal ? c'est perdre quoi ? C'est gagner quoi ?



Etre une chêvre : https://www.lexpress.fr/insolite/video-insolite-un-anglais-se-transforme-en-chevre_1719635.html


Deux mots sur la séance de thérianthropie
C'est au milieu des animaux d'une exposition "La faune des Pyrénées" qui présente des animaux photographiés, empaillés et des éléments de nature que nous avons créé le cercle. Au son du tambour, les enfants ont été invités à une expérience de pensée pendant laquelle les yeux fermés, je les ai guidés dans une transformation imaginée en animal de leur choix. Il y avait 14 enfants et deux n'ont pas voulu effectuer l'expérience. Trois adultes étaient présent pour écouter le débat.
Il y a eu des loups, des tigres, un chat, un cerf, un serpent, et un lion. Le cerf a senti ses bois, le tigre sa force, son pelage et son museau, le loup a senti des odeurs de sous-bois .... Le tigre avait aussi faim de gazelles ... 
La comparaison homme animal a ouvert le débat sur la question de l'apprentissage, de la construction d'une histoire (création des armes, d'un système éducatif et de produit technologique) et pour finir sur la question de la place de l'homme dans la nature et de celle l'animal dans le monde des hommes (un chat domestique est-il encore un chat?).  
A la question qu'y a-t-il de bien à être un animal? La réponse unanime a été : "Ils n'ont pas école!". Le corps de l'homme a bien été perçu comme un animal désarmé, mais l'avantage d'être un homme dans une société et un enfant à l'école de Noé ce jeudi a été qu'il n'avait pas à chasser pour se nourrir. Comme il était l'heure du repas mes petits d'homme ont été rapidement guidés vers la cantine.

lundi 7 octobre 2019

19 OCTOBRE - PMA pour toutes - Rupture anthropologique majeure ? Allons nous vers une nouvelle humanité?

L'autorisation de la Procréation Médicalement Assisté pour toutes est maintenant un fait en France.   L’Académie de médecine, ce samedi 21 septembre, avait pourtant émis des “réserves” sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes.  Le rapport affirme que “la conception délibérée d’un enfant privé de père constitue une rupture anthropologique majeure qui n’est pas sans risques pour le développement psychologique et l’épanouissement de l’enfant”.


La position du gouvernement pose question. En effet, si le gouvernement reconnait à l'Académie de médecine l'expertise sur les sujets médicaux, le gouvernement rajoute que “les études ne sont pas inquiétantes” et que cette autorité n’est pas attendue sur des avis sociétaux.  L'Académie aurait donc raison sur les risques du développement psychologique de l'enfant, (La psychiatrie fait à ce jour partie de la médecine) mais ces troubles à venir ne seraient qu'un fait de société.   

Nicole Belloubet, la ministre de la Justice déclare : « Sur l’acte de naissance apparaîtra "mère et mère" quand nous avons des enfants qui sont issus d’une PMA pour un couple de femmes, a déclaré Nicole Belloubet sur BFMTV. La réalité c’est celle-là : cet enfant a deux mères, et bien il aura deux mères à l’état civil. »

L'acte de naissance de l'enfant portera donc le nom de deux femmes et aucune indication du père. Réalité, fait alternatif ?

L'être humain comme le Sphinx à les pieds d'un animal, objet de nature et une tête d'homme, l'objet de culture par essence. Somme nous en train de perdre nos pattes d'animaux, de quitter pour toujours notre nature d'objet intermédiaire. L'homme ne serait plus de la même manière en lien avec la nature. Sa nature jusqu'ici est d'être procréer par un homme et une femme. Si nous cassons officiellement le lien entre parents génétiques et parents éducationnels et légaux , le petit d'être humain sera t il encore un Homo sapiens ou devient-il autre chose? un petit d'Homo Deus?
Un Homo Deus qui déciderai la vie et créerait de nouvelles règles d'apparition de la vie. Ces règles peuvent-elles encore faire réalité.    


Les femmes qui pratiqueront la PMA, vont elles vers une nouvelle humanité?
  
Notre débat ne sera pas tant de savoir si la P.M.A. pour toutes est une bonne ou une mauvaise chose mais d'en mesurer l'impact sociétal, anthropologique et philosophique. 

L'académie de Médecine a-t-elle tord? Cette nouvelle capacité légale n'est elle que mineure? La psychiatrie n'est-elle finalement pas de la médecine? Le gouvernement succombe-t-il à des pressions sociales qui vont jusqu'à le positionner dans une posture nian la réalité? L'être humain est-il par essence un être en évolution qui va vers moins de nature et plus de culture?   

Des vidéos

Quelques sites
https://www.philomag.com/lactu/breves/pma-un-panorama-des-positions-philosophiques-39312
https://www.lepoint.fr/debats/pma-pour-toutes-l-enfant-est-devenu-un-objet-de-consommation-12-06-2019-2318587_2.php
https://www.franceculture.fr/emissions/lhumeur-du-matin-par-guillaume-erner/lhumeur-du-jour-emission-du-mardi-24-septembre-2019
https://actu.orange.fr/societe/videos/pma-pour-ou-contre-duel-de-philosophes-entre-raphael-enthoven-et-pierre-le-coz-CNT000001jR7if.html

A lire
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Tracts/L-Homme-desincarne
https://www.philomag.com/le-corps-des-femmes-la-bataille-de-lintime-36469

dimanche 6 octobre 2019

Récré-Philo - 10 /10/2019 - La liberté

Toujours à la Médiathèque, Avec quelques élèves de CM1 et CM2 de l'école de Noé, nous nous interrogerons sur la liberté.
Après une lecture de la chèvre de Monsieur Seguin. Qu'est ce que la Liberté?