Rechercher dans ce blog

lundi 2 janvier 2017

Réflexion ..... Est-ce que le gouvernement nous parle-vrai ?


Georges POMPIDOU déclarait en décembre 1972 que : "Dans ces dernières heures de 72, je voudrais jeter un coup d'oeil sur la situation de notre pays ... par, le journal, la radio, on apprend que tout va mal !...

On apprends que tout va mal

La cohérence entre le discours des médias, du gouvernement , de chacun d'entre-nous et la réalité est toujours suggestive.

Cependant il est des questions que nous sentons parfois confusément surexploitées par la communication gouvernementale ou au contraire des sujets plus tabous. Qu'en est-il vraiment ? Est-ce que le gouvernement nous parle de ce qui va mal et de ce qui nous préoccupe? Est ce que le gouvernement nous parle-vrai ?

Parler-vrai 
Manière sincère et simple de s'exprimer, notamment dans le domaine politique ; authenticité, franchise.
 
Parler vrai ce n'est pas choisir ses sujets, c'est parler de tout, sans tabou ni passion excessive pour certain sujets.
  • Avec 12000 morts par an le suicide est-il vraiment considéré comme une cause à combattre ?
  • Le cancer est-il aujourd'hui une cause perdue ? Il faut bien mourir de quelque chose ?
  • Les radiations, bof c'est que dans les centrales, non ?
  • Le gouvernement travaille-t-il à baisser les morts sur la route parce que c'est facile et cela rapporte du fric ?
  • ......

Pour essayer d'y voir plus clair je vous propose d'essayer de lire le tableau suivant et de le confronter à nos sentiments diffus.

Le sujet est choisi mesurable et suffisamment grave pour mériter que l'on en parle : Les causes de mortalité en France en 2016.
Pour mesurer le niveau de communication gouvernementale et le comparer à celui des internautes nous proposons un indice.   Cet Indice est un rapport entre le nombre de communication faite par le gouvernement et celle faîte par les internautes. Pour cela je vous propose de nous suivre dans un exercice de Datajournaliste en utilisant le Web comme source de données.

La mesure  

Nous avons donc fait une simple mesure du nombre de sites évoquant les causes de mortalité présents dans l'espace du gouvernement (.gouv.fr) et créer en 2016. Et nous l'avons comparé ensuite au nombre de sites évoquant cette même cause mais présent dans l'espace ".fr"

Indice de communication gouvernementale comparé sur les causes de mortalité en 2016

Détail du protocole de calcul de l'indice de communication gouvernementale sur les causes de mortalité en 2016. 

(Sautez à Explication Rapide si vous avez trop mal à la tête)
Le protocole est le suivant: pour chaque cause de mortalité nous recherchons en utilisant Google le nombre de sites qui contient les mots : décès et France, nous rajoutons le ou les mots correspondant à la cause de mortalité puis effectuons une requête en rajoutant un filtre sur l'espace du type "site:.fr" et une autre site:.gouv.fr". Cette dernière requête retournant le nombre de sites contenant les mots recherché dans l'espace .gouv.fr qui est réservé au gouvernement. Les requêtes reçoivent aussi un filtre pour ne comptabiliser que les sites créés en 2016.

Une fois les deux chiffres obtenus pour chaque cause de mortalité, nous effectuons le calcul suivant :
Indice = Log(|NB_de_Site_.gouv.fr * k - Nombre_de_site_.fr|) ou k est égal à 48. k représentant le rapport entre le nombre de pages référencées par Google pour le .fr et le .gouv.fr contenant les mots : décès et France en 2016. Nous récupérons le signe de la valeur NB de Site .Gouv * k - Nombre de site en .fr| et l'affectons à l'indice.
           Si NB de Site .Gouv * k - Nombre de site en .fr|
                Indice=-Indice
           Fin de Si

Explication rapide

En gros donc plus le ruban bleu est vers le bas, plus la communication gouvernementale est faible par apport à l'activité sur le même sujet des internautes. Au contraire plus le ruban bleu est vers le haut et plus le gouvernement se soucie de cette cause d'avantage que ne le font les internautes.

En orange apparaît  le % de la cause de mortalité dans le nombre de décès (Source Wikipédia).

Un autre graphique nous présente le rapport entre le nombre d'articles et le nombre de morts par an en .fr et .gouv.fr.


Comparaison du nombre de sites en .fr et .gouv.fr sur le nombre de mort par cause de mortalité


Analyse Sauvage

Les accidents de la route et les attentats sont les plus sujets les plus présents par apport au nombre de morts effectifs. Peu de morts et beaucoup d'article.  

Dans le deuxième graphique, Le suicide et l'obésité semble être semblable. le niveau d'article apparaît sous un indice positif  pour la communication en .fr et négatif ou très faible pour le .gouv.
Pas très Glamour comme sujet?

Ce qui est certain c'est que comparé au accident de la route .....

Qu'en pensez vous ?



Aucun commentaire:

Publier un commentaire