Rechercher dans ce blog

dimanche 1 novembre 2020

[Collège de Noé] Vendredi 13/11/20 Faut-il parler davantage des LGBT à l’école ?

 C. se demande pourquoi nous ne parlons pas plus de genre et d'd'orientation sexuelle à l'école, faut-il en parler plus ?

 


LGBT résumé de la page Wikipédia

L'orientation sexuelle au sens large indique par quels genres une personne est attirée. Le concept d'orientation romantique existe pour désigner exclusivement l'attraction romantique.

  • homosexualité : se dit d'une attirance exclusive envers les personnes de son propre genre (couramment désignées comme « lesbiennes » pour les femmes et « gays » ou « gais » pour les hommes) ;
  • bisexualité : se dit d'une attirance pour plus d'un genre, pas nécessairement de la même manière, fréquence ou degré ;
  • pansexualité : se dit d'une attirance potentielle sans distinction de genre[ ;
  • asexualité : se dit d'une personne qui ne développe pas ou peu d'attirance sexuelle pour une autre personne

L'identité de genre est la perception interne et personnelle de ce qu'est le genre d'une personne.

  • transidentité : se dit d'une personne dont l'identité de genre n'est pas en accord avec le sexe biologique assigné à la naissance.
  • non-binarité : se dit d'une personne « qui ne se reconnaît pas dans le genre qui lui a été assigné à la naissance, mais pas entièrement dans le genre opposé ; qui se situe en dehors des normes du féminin et du masculin ».
  • bispiritualité : terme générique se référant aux Amérindiens s'identifiant comme ayant à la fois un esprit masculin et un esprit féminin.
  • intersexe : se dit d'une personne née avec des caractéristiques sexuelles (organes génitaux, gonades, taux d’hormones et/ou chromosomes) qui ne correspondent pas aux définitions typiques de « mâle » et « femelle »(Non lié au genre mais au sexe biologique donc.)

Si le sigle LGBT (parfois GLBT) se veut représentatif des personnes non hétérosexuelles et cisgenres et est le plus utilisé, il est parfois complété pour être plus inclusif :

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Il existe bien une volonté de l'école pour défendre les droits des LGBT mais est ce que cela suffit.

En effet si l'Education Nationale possède une politique volontariste contre l'homophobie, il ne se passe pas grand chose pour comme le souhaiterai l'élève C. du collège de Noé, présenter aux élèves les différentes façons de vivre son appartenance à un ou plusieurs genres et réfléchir sur son orientation sexuelle.
Des associations luttes pour que soient faîte une information sur ce sujet, pour libérer les esprits et la parole .....

Queer Education 



par Louna Galtier - 22 septembre 2020

Manque d’inclusivité, mépris de la diversité… l’école est parfois en retard sur son époque. Il est temps de la rendre plus queer, affirme l’asso Queer Education qui va au contact des professeurs pour que chaque élève puisse trouver sa place.
Un collégien français passe en moyenne 26 heures par semaine dans les salles de classe. L’influence de l’éducation sur la construction des enfants est difficilement négligeable, un impact à double tranchant qu’il est primordial de maîtriser pour construire des générations à l’aise avec la diversité. Et pour l’instant, les programmes scolaires français sont bien loins de garantir ce résultat : représentations normées, cours peu inclusifs… l’école n’est pas l’environnement idéal espéré par beaucoup. Contrairement à ses voisins britanniques, qui ont prévu de rendre obligatoire les questions LGBT dans leurs cours d’éducation sexuelle, la France prend du retard sur ces sujets et ne peut pas se vanter de ce genre de réforme.

Leo, professeur dans le superieur et militant de Queer Education, un collectif créé en 2019 avec pour but de « queeriser » l’éducation, souhaite changer ce milieu scolaire. Il explique l’urgence et l’intérêt selon lui de donner une éducation queer aux élèves.

https://www.gale.info/fr


GALE est une communauté d'apprentissage qui se concentre sur l'éducation aux questions lesbiennes, gay, bisexuelles et transsexuelles (LGBT). Nous soutenons l'inclusion totale des personnes désavantagées en raison de leur orientation ou de leur identité et leur expression sexuelle au moyen d'une identification, d'une amélioration et d'un partage de l'expertise éducative. Toute personne qui s'implique activement dans l'éducation aux thèmes LGBT peut devenir membre de la communauté (libre). GALE est un réseau de partenaires officiels de l'UNESCO. Notre priorités principales sont:


Des projets pilotes dans les écoles et l'élaboration d'une trousse d'outils pour travailler avec les écoles
Des projets pilotes sur témoignage LGBT/éducation par les pairs et l'élaboration d'une trousse à outils de soutien
Suivi et la promotion de la bonne mise en ouvre du droit à l'éducation par les Etats
Promouvoir et soutenir l'inclusion des questions LGBT en éducation à la sexualité ....

------------------------
----------------------
Les députés eux sont frileux :  

Alors Faut-il parler davantage des LGBT à l'école ?


Aucun commentaire:

Publier un commentaire