Rechercher dans ce blog

jeudi 14 janvier 2021

[Collège - 14 et 15 /01/2021] Droits des enfants la lettre à notre député


 




 


Choisir 
ses amis - Pas de limite d'âge
ses études - Fin de 4° - (études obligatoires jusqu'à 16 ans) - Les parents ne sont plus décisionnaires
ses activités - à partir de 14 ans *
Sa religion - 16 ans
Ses vêtements - Budget donné par les parents *
Son prénom et son nom de famille avec une justification
La décoration de sa chambre - Budget donné par les parents *
Le contenu de certain cours - proposition de contenu aux professeurs
Les livres/cd/dvd  achetés aux CDI et dans les bibliothèques des villages 

Formation donné aux enfants
Les dangers de la communication numérique

Les parents reçoivent une formation sur
Laisser la liberté de genre et d'orientation sexuelle de leurs enfants

Les professeurs reçoivent une formation sur
Ouverture d'esprit à de nouvelles cultures
Les difficultés des adolescents
Comprendre les difficultés des élèves en échec scolaire 

Pouvoir avoir 
Un téléphone portable à 14 ans *
Un endroit d'expression correspondant à un mur de la pièce ou l'on dort, liberté totale de le décorer, écrire etc. 

               
Droit à la confidentialité de ses communications
15 ans après formation sur les dangers de la communication numérique 

* Argent de poche 
5 € par mois donnée par l'état et versé sur un compte bancaire avec carte d'achat en ligne à partir de 14 ans  





La lettre à notre députée

Objet demande de modification du droit des mineurs en France.

Auteurs : Les membres du Club de discussion du Foyer Socio-Éducatif du collège de Noé. Le club-discussion du FSE du Collège de Noé se définit comme une communauté de recherche. Il est un lieu d’expérimentation, de discussion à visée philosophique et de réflexions humanistes. Vous trouverez les actes du Club sur le site http://clubdiscussion.fr

Madame la Députée,

Durant un débat sur le droit des mineurs en France, nous avons été choqués par un certain nombre de lois et de limites.

Certaines de ces lois sont dénoncées par le site https://www.pre-majorite.fr . Vous trouverez ici en plus de ces règles choquantes, un certain nombre de demandes propre au club-discussion. 

Les limites d’âge données dans ces propositions sont liées au fait qu’une majorité des collégiens présents (20 collégiens sur deux séances) ont le sentiment qu’un âge minimum est requis. Cet âge a ensuite été fixé par un vote.

Après délibération en date du 7, 8, 14 et 15 janvier 2020, le Club-Discussion demande une modification de la loi sur les points suivants : 

Moyen du citoyen en devenir

1.      Une somme d’Argent de poche donnée à tous les enfants ira alimenter automatiquement par l’état un compte en banque. Cette somme a été fixée à 5€ (cinq) par mois et par enfant. Ce versement sera lié à la bonne tenue de la personne et pourra être suspendu en cas d’écart de conduite dûment constaté.

2.      A partir de 14 ans les personnes pourront obtenir en autonomie éventuellement payé par l’Argent de poche un contrat auprès d’un opérateur permettant l’usage d’un téléphone portable.

Liberté individuelle du citoyen en devenir

3.      Les personnes quel que soit leur âge auront le droit de disposer chez elles d’un espace d’expression minimum libre d’affichage ou d’inscription manuscrite. Cet espace positionné si possible dans la chambre de la personne devra avoir au minimum une taille calculée au prorata du nombre de personnes dans la chambre selon la formule ¼ des surfaces murales divisé par le nombre d’occupant.

4.      Les personnes quel que soit leur âge, seront libres d’utiliser leur Argent de poche placé sur ce compte.  Nous entendons ici des sommes d’argent données régulièrement par le système étatique ou autres et non des sommes exceptionnelles.

5.      Les personnes possèderont une carte de débit permettant l’achat en boutique lié au compte d’argent de poche à partir de 12 ans avec possibilité d’achat en ligne en autonomie à partir de 14 ans. Ce dernier point ne sera validé qu’après avoir suivi la formation sur les dangers de la communication numérique.

6.      Les personnes quel que soit leur âge décideront au choix des meubles et à la décoration des lieux de vie et principalement de leur chambre dans le cadre d’un budget donné par les parents ou de l’utilisation de leur argent de poche.

7.      Les personnes quel que soit leur âge décideront au choix de leurs vêtements dans le cadre d’un budget donné par les parents ou de l’utilisation de leur argent de poche.

8.      Les personnes quel que soit leur âge décideront au choix de leurs vêtements dans le cadre d’un budget donné par les parents ou de l’utilisation de leur argent de poche.

9.      Les personnes auront le droit quel que soit leur âge et sauf décision médicale auront le droit de choisir leur type d’alimentation carnée ou végétarienne.

10.  Les personnes de plus de 15 ans auront droit sauf décision de justice, à la confidentialité dans leurs échanges quel que soit le support (mail, sms, courrier papier, réseau sociaux etc.) après avoir reçu une formation sur les dangers de la communication numérique.

11.  Les personnes auront le droit quel que soit leur âge de choisir leur orientation scolaire. Cependant en cas de litige avec la famille, la conseillère d’orientation pourra servir d’arbitre, en donnant la priorité au désir de la personne concernée (les enfants désirent conserver une scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans).

12.  La loi sera clarifiée pour permettre aux personnes de plus de 10 ans d’avoir la possibilité de présider des associations loi 1901.

13.  Les personnes de plus de 13 ans auront le droit de manifester.

Protection du citoyen en devenir

14.  Dans le cas où une personne mineure se trouve mêlée à un contexte judiciaire (divorce des parents, placement en famille d’accueil, décès d’un des parents, etc.) un entretien avec un avocat sera systématiquement effectué pour expliquer la situation et faire le point sur les droits de la personne.

Durant la scolarité du citoyen en devenir

15.  En début d’année les raisons d’une scolarité obligatoire seront rappelées par le professeur principal. Chaque professeur devra ensuite justifier de l’intérêt de l’étude de sa matière et ce pour chaque classe. Ces explications incluront une présentation du programme annuel, elles seront données de manière à motiver l’apprentissage et de façon à encourager les élèves.

16.  Les apprenants pourront proposer des sujets et contenus de cours à leur professeurs comme par exemple : Jardinage, cuisine, soins aux animaux, généalogie, sophrologie, art moderne, etc. Les élèves pourront demander à traiter ses sujets avec un professeur. Un espace de questions libres sera aménagé un ou des professeurs pourront alors consacrer un certain temps à y répondre si cela correspond à leurs compétences.

17.  Les personnes pourront déposer soit au CDI de leur école ou à la bibliothèque de leur commune des demandes pour l’achat d’ouvrages et de vidéos. 

Pour les professeurs du secondaire et du primaire

18.  Afin d’augmenter le sentiment de respect donné par les enseignants aux personnes en situation scolaire, des formations leurs seront données :

a.       Ouverture d'esprit à de nouvelles cultures

b.      Les difficultés des adolescents

c.       Comprendre les difficultés des élèves en échec scolaire 

Pour les parents

19.  Afin d’augmenter le sentiment de respect donné par les parents à leurs enfants, des formations leurs seront données :

·         Laisser la liberté de genre et d'orientation sexuelle de leurs enfants.

différentes propositions sont faites à l’issue de plusieurs heures de débats. Il nous est difficile  de vous en présenter toutes les raisons. Cependant, si vous souhaitez en débattre avec nous ou nous interroger sur des points particuliers, vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante mail@clubdiscussion.fr.

En attendant votre retour sur ces dispositions et lois, veuillez agréer Madame la Députée, nos sincères salutations.

 


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire