Rechercher dans ce blog

samedi 10 avril 2021

Club pour tous - Visioconf -17 avril 2021 - Qu’est-ce que rien ?

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’est exactement Rien? Y a-t-il quelque chose qui soit vraiment rien? Mais si quelque chose n’est rien, alors cela ne peut pas être rien. Parce que quelque chose ne peut être rien. Un petit avertissement: cette question peut vous rendre fou, alors n’y pensez pas trop longtemps.


Lien du vidéo débat : https://meet.google.com/prn-tqwg-szy

L'absence elle, n'est pas le rien elle est la négative de la présence ... mais le rien c'est quoi ?

Le rien est ce qui est avant tout. Le chaos infini qui précède et permet toute limite, toute forme et tout mot. Le rien est tout, en un sens, car il est le fond réel et originaire de toutes les choses du monde, l’unité primordiale de l’être et du néant, qui doivent bien sortir du même fond pour être également possibles. Au fond tout revient au même, et ce même, riche de tous les autres également possibles, c’est le rien. Il y a quatre formes de rien, parce qu’il y a quatre voies principales pour la totalité des possibles qui s’ouvrent : être, ne pas être, être et ne pas être, ou ni être ni ne pas être. Ces quatre grands riens sont respectivement l’être, le néant, le monde et le réel.

ET pourquoi y a t il quelque chose au lieu de rien 

A quoi tu penses ? A rien. C’est donc que tu penses à quelque chose, sinon tu me répondrais, simplement : je ne suis pas en train de penser, ce qui est impossible. Le rien, ce sont les vagues de l’esprit qui, certes, pense, mais sans savoir à quoi il pense. Tout comme l’absence est le signe d’une présence qui manque, le rien est un mot qui désigne une chose qui s’ignore : un rien me fait chanter, un rien me fait danser, et quand je ris pour rien, je ris sans raison, et c’est déjà beaucoup.

Si le rien n’est rien, et si la pensée est toujours pensée de quelque chose, alors le rien est impensable, inimaginable même.

Penser le rien, c’est une manière pour la raison de se confronter au plus gros défi qui soit, et ce sera l’enjeu de cette semaine.

https://maisondelaphiloromainvilledotorg.files.wordpress.com/2017/03/cafecc81philolerien18mars2017.pdf

Le plus souvent, l’idée de vide évoque le rien ou le néant. Pourtant, à l’instant même où l’on veut penser ce concept, on le transforme, on le substantifie, on lui attribue un corps, une matérialité, que le néant ne saurait posséder sans contredire sa propre définition. Mais alors qu’est-ce que le vide? Etienne Klein nous invite à questionner ce concept, en analysant son usage linguistique courant, son rapport à l’espace, et sa caractérisation en physique quantique.

Le vide est-il le rien ?


Référence électronique

Jean-Paul Resweber« Essai sur le rien de Yann Courtel »Le Portique [En ligne], 32 | 2014, mis en ligne le 17 mars 2014, consulté le 10 avril 2021URL : http://journals.openedition.org/leportique/2729 ; DOI : https://doi.org/10.4000/leportique.2729

Aucun commentaire:

Publier un commentaire