Rechercher dans ce blog

vendredi 19 décembre 2014

Kevin le philosophe : Vendredi 19 décembre 2012 - Être l’âne, le cheval ou le maître et si la question était d'acheter ou ne pas acheter un téléphone?


Le cheval et l'âne

En ce monde il se faut l'un l'autre secourir.
Si ton voisin vient à mourir,
C'est sur toi que le fardeau tombe.

Un Ane accompagnait un Cheval peu courtois,
Celui-ci ne portant que son simple harnois,
Et le pauvre Baudet si chargé qu'il succombe.
Il pria le Cheval de l'aider quelque peu :
Autrement il mourrait devant qu'être à la ville.
La prière, dit-il, n'en est pas incivile :
Moitié de ce fardeau ne vous sera que jeu.
Le Cheval refusa, fit une pétarade :
Tant qu'il vit sous le faix mourir son camarade,
Et reconnut qu'il avait tort.
Du Baudet, en cette aventure,
On lui fit porter la voiture,
Et la peau par-dessus encor.
Jean de La Fontaine, Fable XVI, Livre VI.

Résumé : Kevin réfléchit sur la question de possibilité qu'une situation injuste (comme celle de l'âne et du cheval dans la fable) puisse perdurer. Il compare ensuite la position des deux animaux et celle des enfants chinois contraints de travailler et de la sienne.

La situation de départ est injuste. L'âne et le cheval ne sont pas traités de la même manière. 
Cela ressemble fort à ce qui se passe dans les pays comme la Chine qui construise pour nous des téléphones. 
Les situations injustes ne sont pas, par essence, stables : La souffrance pousse soit à la révolte, à la fuite ou même comme dans la fable, à la mort. Alors se passe un changement brutal.

La question est alors ne sommes-nous pas dans cette situation avec la chine? 


L'animateur : Toi qui te sens tu  ? Un cheval qui peut devenir un âne ou un cheval qui ne peut pas devenir un âne ? Penses tu que tu puisses un jour faire des chaussettes pour 1$25 par jour?
Kevin : Je me sens le cheval qui peut pas devenir un âne, tranquille.
L'animateur : pourquoi?
Kevin : Je suis pas au Bangladesh, je suis en France mp3


Kevin : Et le maître  il peut pas porter les bagages lui ?
L'animateur : Tu as raison, l'âne est partie, le cheval fait l'âme et le maître reste le maître. 
Kevin : moi si je dois faire les chaussettes je fait la révolution et je prends les armes mp3



L’animateur : Mais quand c'est pas toi qui souffre, tu laisses faire
Kevin : Tu laisses faire parce que tu en profites un petit peu quand tu achètes des chaussette à un 1 € la paire  mp3

http://www.scmp.com/news/china/article/1530369/chinas-rural-villages-children-lured-quit-school-and-work-underage
Kevin : Quand j'ai vu le reportage sur la fabrication des téléphones par des enfants après avoir acheté mon téléphone, je me suis dit je regrette. mp3
L'animateur : tu le rachèterais ?
Kevin : Non.   mp3

Je peux pas vivre sans téléphone et je ne connais pas de marque de téléphone qui sont construites par des gens qui ne sont pas exploités.  mp3


La question dans la valise : Que fait un philosophe avant un achat ?



Aucun commentaire:

Publier un commentaire